Le Jive

 

La cinquième des cinq danses latines en compétition de danse sportive, le jive, y tient la place correspondant au rock''n''roll en danse de salon.

Généralement très appréciée des compétiteurs, cette danse leur demande toutefois une énergie particulière, dans la mesure où, dansée sur un rythme rapide et reposant sur des jeux de jambes assez fatigants, elle clôture généralement les compétitions de danses latines.

La cinquième des cinq danses latines en compétition de danse sportive, le jive, y tient la place correspondant au rock''n''roll en danse de salon.

Généralement très appréciée des compétiteurs, cette danse leur demande toutefois une énergie particulière, dans la mesure où, dansée sur un rythme rapide et reposant sur des jeux de jambes assez fatigants, elle clôture généralement les compétitions de danses latines.

Se dansant à l''origine sur la musique swing, rock ''n'' roll et rhythm and blues, le Rockabilly Jive finit par adopter la rapidité et la férocité de la musique rockabilly, apparue au début des années 1950. Quasiment disparu depuis l''apparition et la popularité de la danse rock''n''roll dans les années 1960, le rockabilly Jive fait un retour en force partout en Amérique du Nord depuis la fin des années 1990 après avoir été populaire en Angleterre dans les années 1970 et 1980 chez les Teddy Boys.

Possédant un pas de base très simplifié en quatre temps, ce qui rend cette danse accessible à tous, le Rockabilly Jive possède une technicité très élevée due à la rapidité des mouvements et au nombre d''acrobaties possibles. Contrairement à la majorité des danses de couples, le Rockabilly Jive n''utilise pas un pas de danse « miroir » pour le cavalier (lead) et la cavalière (follow). Chacun possède son pas, ce qui donne un aspect particulier à cette danse. Le lead utilise un changement de poids de gauche à droite pour se déplacer tandis que la follow possède un mouvement « avancer/reculer ».

Descendant du Lindy Hop, elle est devenue populaire en Europe pendant la Seconde Guerre mondiale par la musique swing de Benny Goodman, Artie Shaw, Tommy Dorsey et Glenn Miller, ce après avoir d''abord conquis l''Ouest, puis les médias du Nouveau Monde, en 1940, sous le nom de Jitterbug. Le boogie, le rock & roll ont aussi influencé cette danse, qui est très rapide.

Dans le contexte de compétition, les danseurs doivent prouver qu''après quatre danses, ils sont encore capables d''efforts physiques intenses.

 

Description dans Wikipedia