Le Paso-doble

 

 

Le paso-doble fait partie des danses de compétition dans la catégorie des danses latines. À ce titre :

  • chacun est libre d''ajouter ses propres figures aux figures recensées
  • elle se danse en avançant la pointe du pied lors d''un nouveau pas (et non pas le talon, comme dans les danses standard telles que la valse et le tango)

Le paso-doble est une des rares danses où l''on peut marquer le pas selon le rythme musical. À l''inverse de la valse où le pas est glissé ou du tango où le pas est simplement marché.

Le paso-doble fait partie des danses de compétition dans la catégorie des danses latines. À ce titre :

  • chacun est libre d''ajouter ses propres figures aux figures recensées
  • elle se danse en avançant la pointe du pied lors d''un nouveau pas (et non pas le talon, comme dans les danses standard telles que la valse et le tango)

Le paso-doble est une des rares danses où l'on peut marquer le pas selon le rythme musical. À l''inverse de la valse où le pas est glissé ou du tango où le pas est simplement marché.

Le Paso doble est l''une des danses les plus simples à apprendre au départ. Le pas de base est en effet un simple pas de marche (le danseur part du pied droit, la danseuse pied gauche en arrière). La tenue du couple est classique, mais il faut ensuite, pour adopter le style typique du paso, se souvenir que le danseur y joue le rôle du torero et la femme, celui de sa cape. Le nom paso-doble signifie littéralement "deux pas", probablement parce que cette danse est basée sur une simple marche stylisée. C''est dans le contexte des corridas d''Espagne (qui existent depuis le XVIIe siècle) qu''il faut situer les origines du paso-doble. L''entrée des toreadors dans l''arène était accompagnée d''une musique au rythme marqué et au style martial. Au début du XIXe siècle, une danse se développa sur cette musique et dans cet esprit de corrida, lutte entre l''homme et le taureau. Le paso-doble est associé à une mise en scène où l''homme joue le rôle du toréador et la femme joue le rôle de la cape. C''est pour cela que "l''habit de lumière" et l''attitude macho correspond bien au cavalier et la robe rouge et l''attitude provocante correspond à la cavalière. La scène finale du film "Ballroom Dancing" symbolise bien cet état de fait. L''ensemble de la danse consiste donc en un jeu entre le danseur, sa danseuse et le taureau imaginaire.

 

Description dans Wikipedia